Comment construire sa piscine en 4 étapes ?

L’été se fait ressentir et avec lui ses fortes chaleurs printanières. Si bien que de nombreux français se prennent à imaginer une jolie piscine aménagée dans leur jardin. De quoi prendre du temps pour soi, en décompressant et en barbotant tout au long de la saison estivale. En 2018, on pouvait compter pas moins de 2,1 millions de piscines sur l’ensemble du territoire français. Les étés se font en effet de plus en plus chauds et l’installation d’un espace d’eau chez soi s’avère l’idéal pour se rafraichir. Mais entamer la construction de son bassin n’est pas toujours une mince affaire. Kallisté Conseil, votre agence immobilière à Ajaccio, vous livre 4 étapes indispensables pour devenir l’heureux propriétaire d’une piscine tout en optimisant au mieux son espace extérieur.

1ère étape : choisir un emplacement de qualité

C’est l’une des premières étapes pour mener à bien la construction de sa nouvelle et belle piscine. En effet, il ne s’agit pas de placer cette dernière n’importe où et il est d’autant plus important de bien réfléchir à sa localisation en amont de tout projet de construction. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’objectif est d’optimiser au maximum l’espace intérieur comme extérieur de son bien. Faire construire une piscine nécessite de la place, c’est vrai. Et il ne faudrait pas que celle-ci se retrouve placée au beau milieu de votre espace extérieur, bloquant l’accès à votre jardin et restreignant ce dernier.

Aussi, l’ensoleillement de sa piscine est un élément à ne pas négliger, permettant notamment de réchauffer la piscine de façon naturelle. Placez-la dans un endroit abrité du vent mais également situé loin des arbres et autres buissons de votre jardin. Cette réflexion pourrait en effet vous éviter bien du nettoyage supplémentaire. Autant d’éléments à envisager avec sérieux car, une fois la piscine construite, il vous sera à la fois difficile et coûteux de changer l’emplacement de votre bassin.

  2ème étape : Définir la structure de sa piscine

Une fois l’emplacement idéal trouvé, il s’agit désormais de s’intéresser à la structure de votre piscine. Là aussi, plusieurs choix vous seront proposés en fonction de vos goûts et de l’usage que vous souhaitez faire de votre bassin d’eau.

Il peut par exemple s’agir d’une installation hors-sol : de quoi allier simplicité et rapidité de construction. Allant de 700 à 10 000€ environ, ces piscines sont à poser à même le sol. Si leur installation semble, au premier abord, bien plus simple que celle des autres piscines construites, ces dernières sont néanmoins à équiper d’un système d’infiltration afin de garantir la bonne qualité de l’eau.

En ce qui concerne la construction d’une piscine construite en béton, ses prix varient de 6000€ à 18 000€ dans le cas où celle-ci serait posée par un professionnel pisciniste. Un investissement, au même titre que l’achat d’une maison, mais qui ne manquera pas de sublimer votre jardin et de votre rafraichir les jours de grandes chaleurs.

Panneaux modulaires, coques ou encore polyester, les choix pour votre piscine se veulent variés en fonction de vos goûts et de votre besoin.

Sachez tout de même que plus une piscine sera réalisée sur-mesure, plus son prix se verra de fait élevé. Ainsi, si vous souhaitez y faire baigner vos enfants ou encore y réaliser des longueurs, le choix des matériaux et des éléments de construction de votre piscine ne seront donc pas les mêmes.

3ème étape : Accessoiriser sa piscine à sa guise

Après avoir choisi la bonne structure ainsi que la meilleure localisation, vous pouvez à présent équiper et accessoiriser votre super piscine comme bon vous semble. Pour cela, plusieurs éléments sont à prendre en compte, à savoir :

  • Les revêtements

Ici, les revêtements jouent un magnifique rôle décoratif mais ils permettent également la bonne étanchéité de votre bassin d’eau. Vous pourrez alors vous voir proposer une large gamme de revêtements en tout genre parmi lesquels : des enduits de décoration, des liners en PVC aux dimensions de votre piscine, des carrelages, des PVC armés, des polyesters… Autant dire que les piscinistes ont pensé à assouvir tous les besoins.

  • Les filtrations

Les filtrations s’avèrent très importantes lorsqu’on parle de construction de piscine. En effet, pas moins de 80% du traitement de l’eau d’une piscine se fait par la filtration mécanique. Son but n’est autre que de retenir les impuretés. Pour ce faire, trois catégories de filtration ont été mises en place. Il s’agit des filtres à sable ou à verre, des filtres à cartouches ou poches filtrantes ou encore des filtres à diatomées basés sur l’utilisation de micro-algues mais nécessitant un entretien particulier et donc assez contraignants.

  • Les margelles ou les plages

Ces dernières sont posées à la fin de la construction de votre piscine et vont ainsi constituer la finition de votre bassin. Vous pouvez alors, là encore choisir le style de margelle que vous souhaitez installer ou encore créer une véritable plage de piscine. Celle-ci pourra alors gérer les eaux de ruissellement de cette dernière et constituer un véritable obstacle aux pollutions présentes dans l’eau.

4ème étape : Installer un dispositif de sécurité adapté

C’est l’une des étapes les plus importantes lorsqu’on envisage de construire son bassin d’eau. Pour sécuriser votre piscine, rien de mieux qu’un système de sécurité complètement optimisé et sur-mesure. En effet, il s’agit de rester très vigilant lorsqu’on entame la construction de sa piscine, notamment quand on a des enfants en bas âge. Ces derniers pouvant facilement tomber à l’eau, ne sachant pas toujours nager. Pensez alors à faire poser des barrières tout autour de votre bassin d’eau, qu’elles soient souples ou bien rigides. Des alarmes peuvent également être installées, permettant de signaler une présence dans l’eau, ainsi que des abris de protection de piscines.

La team Kallisté Conseil vous propose de retrouver sa sélection de maisons avec piscine 

Compare Listings

Titre Prix Statut Type Région Objectif Chambres Salles de bain