Vous êtes propriétaire, et souhaitez augmenter vos revenus mensuels ? Avez-vous pensé à la mise en vente de votre bien en viager ? Ce mode de transaction vous permet de disposer chaque mois de ressources supplémentaires tout en pouvant, selon les cas, continuer de bénéficier de votre bien. Kallisté Conseil, votre agence immobilière à Ajaccio, vous dit tout sur ce type de transactions immobilières souvent avantageuses pour les seniors.

La vente en viager et le système de la rente mensuelle

Propriétaire, en vendant votre bien en viager, vous vous assurez un complément de revenu substantiel : une rente mensuelle fixée au moment de la vente, qui vient s’ajouter au montant de la vente en elle-même.

Evidemment, le prix de cession est inférieur à celui des biens équivalents vendus sur le marché dans le cadre d’une transaction classique.

L’intérêt du viager réside dans le fait de pouvoir, selon les modalités fixées, continuer d’occuper un logement jusqu’à son décès, tout en complétant les rentrées d’argent.

Comment fonctionne la vente en viager ?

La vente en viager s’effectue selon le principe suivant. Au prix versé au moment de la signature, appelé bouquet, s’ajoute la fixation d’une rente mensuelle versée par l’acquéreur au vendeur – appelé crédirentier – jusqu’à la disparition de ce dernier.

En contrepartie, la somme versée au moment de la vente est inférieure au tarif du marché puisqu’elle est complétée chaque mois par le versement de “loyers”.

Viager libre ou occupé ?

Il existe deux modes de transaction.

Dans le cadre d’une vente en viager libre, vous vendez votre maison ou votre appartement et votre acquéreur, appelé « débirentier », peut immédiatement disposer du bien. Il s’engage à vous verser, chaque mois, une somme déterminée au préalable.

Cette solution est avantageuse pour les propriétaires d’un bien immobilier autre que celui qui leur sert de résidence principale et désireux d’augmenter leurs revenus mensuels.

La vente en viager occupé, elle, prévoit une réserve d’usufruit. Elle permet au vendeur de continuer d’occuper ou de disposer du bien vendu (pour le louer par exemple), jusqu’à son décès ou celui de son conjoint.

Dans ce cas de figure, vous continuez de vivre dans le bien vendu ou d’en tirer un loyer, en plus du bouquet de la vente et de la rente mensuelle, fixée dans l’acte de vente et dont s’acquitte votre acquéreur.

Pourquoi choisir un viager pour compléter ses revenus ?

Le viager est un mode de transaction souvent choisi par les seniors pour augmenter leurs revenus après l’arrêt de leur activité professionnelle ou si leur retraite n’est pas suffisante.

La somme versée chaque mois, en plus du bouquet touché au moment de la vente, vient compléter leurs ressources chaque mois de façon régulière.

En viager occupé, vous pouvez en outre continuer de bénéficier de votre logement, mais aussi en tirer des loyers, si vous décidez de le mettre en location.

Le viager pour aider le conjoint survivant, les enfants et petits-enfants

Au moment de la vente, il peut également être décidé dans l’acte que la rente se poursuit jusqu’au décès du conjoint du vendeur.

Cette formule peut se révéler judicieuse, par exemple pour les épouses n’ayant que peu ou pas travaillé. Privées de la moitié du montant de la pension de leur mari, elles disposent ainsi de revenus supplémentaires issus de la rente.

Grands-parents ou parents, la vente en viager et les sommes issues de cette transaction peuvent aussi vous aider à donner un coup de pouce à vos petits-enfants ou enfants en cas de difficultés. Les montants peuvent également servir d’apport de base pour leur constituer leur propre patrimoine immobilier.

La vente en viager présente enfin l’avantage d’une fiscalité allégée. En effet, âgé de plus de 70 ans, vous bénéficiez d’un abattement fiscal de 70 % sur votre rente.

L’agence immobilière Kallisté Conseil est à votre service pour tous vos projets immobiliers : nos experts sont à votre écoute.

Compare Listings

TitrePrixStatutTypeRégionObjectifChambresSalles de bain