Avec l’arrivée de la nouvelle réglementation thermique RT 2020, les normes en matière de bâtiments à économie d’énergie sont devenues plus strictes qu’auparavant.

L’objectif est de réduire autant que possible l’impact environnemental des habitations et locaux. L’idéal est même de faire en sorte qu’ils produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment, d’où les bâtiments à énergie positive. Kallisté Conseil, le spécialiste de l’immobilier à Ajaccio, vous présente ce qu’il faut savoir sur les bâtiments à énergie positive.

Qu’est-ce qu’un bâtiment à énergie positive ?

Un bâtiment à énergie positive (ou BEPOS) est un bâtiment bioclimatique, dont le bilan énergétique fait ressortir une production d’énergie supérieure à sa consommation pendant environ un an.

Selon les normes imposées par le nouveau label BEPOS Effinergie+, ce type de bâtiment doit être capable de produire de l’énergie renouvelable. Son isolation thermique doit également être performante.

Comment produire de l’énergie dans un BEPOS ?

La production d’énergie dans un bâtiment à énergie positive doit être issue en grande partie d’installations exploitant les ressources renouvelables, comme le soleil et la chaleur ambiante. Ainsi, il doit comporter des installations spécifiques comme :

  • Les panneaux solaires photovoltaïques pour la production d’électricité propre.
  • Les capteurs solaires pour capter la chaleur du soleil et l’utiliser pour le chauffage et la production d’eau chaude.
  • La pompe à chaleur pour capter l’énergie présente dans l’air et l’utiliser pour le chauffage.
  • Un mini-système éolien si possible.
  • La chaudière nouvelle génération qui produit à la fois de l’électricité et de la chaleur.

Qu’en est-il de l’isolation et de la consommation énergétique ?

La qualité de l’isolation thermique constitue l’un des critères déterminants d’un bâtiment à énergie positive.

Non seulement il doit être capable de produire plus d’énergie propre qu’il n’en consomme, mais il doit également réduire au minimum les déperditions de chaleur. En même temps, il doit pouvoir offrir un bon niveau de confort thermique à ses occupants en été.

Voici les principes de base d’une isolation thermique efficace dans un BEPOS :

  • Penser à orienter le bâtiment et ses ouvertures de manière à optimiser l’apport en énergie solaire passive, c’est-à-dire la chaleur des rayons solaires.
  • Réduire au maximum les déperditions de chaleur en éliminant les ponts thermiques autant que possible.
  • Mettre en place une isolation thermique ultra-performante au niveau des murs, des toits, des sols, mais aussi des fenêtres et portes.
  • Privilégier l’usage d’équipements électriques économes en énergie, dont des ampoules LED basse consommation et des appareils labellisés basse consommation.
  • Installer un système de ventilation avec récupération d’énergie, comme la ventilation à double flux.

En cours d’expérimentation

Les bâtiments à énergie positive sont encore en phase d’expérimentation. Ils sont néanmoins amenés, à terme, à faire partie intégrante des nouvelles constructions.

Les avantages du BEPOS vous séduisent ? Bien que le coût initial pour créer ce type de bâtiment soit encore élevé, les bénéfices à long terme ne sont pas négligeables. Pour en savoir plus, demandez conseil à votre spécialiste de l’immobilier neuf à Ajaccio : Kallisté Conseil.

La team Kallisté Conseil

Article rédigé par Fabien de l’agence STEOLO

Compare Listings

Titre Prix Statut Type Région Objectif Chambres Salles de bain