Mise en vente, rachat de crédit ou succession, sont autant de situations dans lesquelles il est nécessaire de connaître la valeur de son patrimoine immobilier. N’étant ni un expert ni un observateur attentif du marché immobilier, vous vous demandez comment procéder à cette évaluation. Pour effectuer l’estimation de votre maison, vous devez connaître les critères de référence utilisés dans le secteur immobilier. Kallisté Conseil, agence immobilière d’Ajaccio, vous explique comment procéder.

Évaluer le prix de votre bien immobilier

Seul ou en ayant recours à un expert, agent immobilier ou courtier, pour procéder à l’estimation de votre maison ou de votre appartement, vous vous appuyez sur les critères objectifs qui servent à apprécier les biens immobiliers. Ils sont utilisés par tous les acteurs du marché qui se fondent aussi sur l’évolution du prix des transactions réalisées dans un secteur donné. Explications…

1. Se mettre dans l’état d’esprit d’un pro

Ne laissez pas l’émotion vous gagner. L’histoire qui vous lie à votre maison et votre attachement à ce lieu peuvent fausser votre analyse. Pour mener à bien l’évaluation de votre bien et fixer un prix cohérent, efforcez-vous de considérer votre maison comme un simple bien matériel.

Si vous sentez que cet effort d’objectivité s’annonce difficile et que vos sentiments risquent de vous conduire à surévaluer votre bien, il peut être préférable de faire appel aux services d’un professionnel.

2. Se positionner en fonction du marché immobilier

Pour évaluer correctement votre maison, vous devez connaître le marché immobilier, le prix au mètre carré dans votre secteur, comme celui des transactions de biens de même type intervenues récemment. Le quartier et l’environnement de votre bien ont une forte incidence sur son prix. La fréquentation, la proximité avec les commerces, les écoles et les transports sont à prendre en compte au moment d’évaluer votre bien.

3. Calcul de la superficie et DPE

Bien sûr, le prix de votre maison dépend de sa surface. Ce point est essentiel, c’est pourquoi il est important de le déterminer en fonction de critères objectifs et communs à tous les acteurs du secteur. Dans l’immobilier, les prix sont calculés au m2 et s’établissent selon la formule fixée par la loi Carrez. Cette méthode de calcul qui ne prend en compte que la superficie habitable fait donc référence. C’est sur elle que vous devez vous appuyer pour l’estimation de votre maison.

Aujourd’hui, la performance énergétique est de plus en plus souvent prise en compte dans l’évaluation des biens immobiliers. Le Diagnostic de Performance Energétique, établi par un professionnel a aussi une incidence sur le prix de votre maison qu’il peut faire varier en fonction de son caractère plus ou moins écologique. 

4. Les caractéristiques de votre maison

Enfin, la valeur de votre maison s’apprécie en fonction de son état général, de l’agencement de ses pièces et de la possibilité d’effectuer des travaux de transformation. Habitable en l’état et bien entretenue, elle vaudra plus cher que si elle n’a pas été rénovée depuis plusieurs années. La présence d’une cave saine, d’un grenier, d’un garage, d’un extérieur (terrasse ou jardin) permet aussi de valoriser son prix.

L’agence immobilière Kallisté Conseil est à votre service pour tous vos projets immobiliers, contactez-nous !

 

Compare Listings

Titre Prix Statut Type Région Objectif Chambres Salles de bain

Pin It on Pinterest