Vous disposez d’un bien que vous désirez louer ? C’est une belle opportunité qu’il faut saisir. Néanmoins, vous vous interrogez sur les avantages à le louer vide ou meublé. Faisons un tour d’horizon pour vous permettre de prendre votre décision.

Les avantages de la location meublée 

Si l’ameublement d’un bien représente un investissement, celui-ci peut être largement rentabilisé par un loyer plus important. C’est en effet ce qui est le cas pour les locations meublées qui se louent de 5 à 30 % plus cher qu’un logement nu. D’autant que vous pouvez bénéficier d’une fiscalité avantageuse en tant que loueur en meublé non professionnel (LMNP).

Ce statut autorise deux options : 

• le régime forfaitaire qui vous permet d’être imposé sur la moitié de vos loyers seulement. Vous bénéficiez donc d’un abattement de 50 % sur les loyers perçus. 
• le régime réel quant à lui vous autorise à déduire les charges telles que vos travaux, les intérêts sur le crédit, les frais de gestion… Il s’agit de soustraire vos dépenses de vos recettes pour que celles-ci soient moins élevées. Votre base imposable de recettes est diminuée, donc votre imposition l’est également. 

Il est conseillé évidemment d’établir un état des lieux très détaillé pour répertorier tous les éléments comme les meubles, la literie et les aménagements que vous avez installés dans votre meublé. Pour la vaisselle tout le matériel électroménager, vous devez vérifier le bon état de fonctionnement de votre lave-vaisselle, lave-linge et aspirateur et comptabiliser les assiettes, couverts…. Tous ces appareils et accessoires, du fait de leur usage répété, sont susceptibles d’être endommagés. Il faut donc que vous conveniez avec votre locataire des frais qui lui seront imputables dans le cadre d’un remplacement de vaisselle cassée ou d’aspirateur en bout de course.

Les avantages de la location nue

En dehors du fait que vous n’avez pas à vous préoccuper des éventuels ameublements à opérer dans votre logement, une location vide vous assure une certaine stabilité. Les meublés connaissent des remplacements de locataires fréquents, ce qui est plus rare pour la location nue. Si le taux de rentabilité est un peu moins élevé, il peut tout de même atteindre plus de 4 %, ce qui vous garantit pour un bien de 150 000 euros un rapport de 6 000 euros minimum par an. Pour ce qui est de la fiscalité, les régimes réel et forfaitaire s’appliquent comme pour les meublés. C’est à vous de choisir celui qui sera le plus avantageux.

Quelles différences pour le contrat de bail ? 

Quant à la durée du bail, des différences notables entre meublé et vide sont à noter. Pour un meublé, vous disposez de la possibilité d’établir un bail d’un an, voire de 9 mois pour un bail étudiant alors que la durée d’un bail de logement vide est de 3 ans minimum.

Pour ce qui est du dépôt de garantie, il correspond à 1 mois de loyer maximum pour un logement vide alors qu’il est de 2 pour un meublé.

Le bailleur doit, quant à lui, vous donner un préavis de 6 mois pour un logement vide et de 3 mois pour un bien meublé. Ces subtilités sont à connaître afin de louer votre bien en toute connaissance de cause. 

Vous avez fait votre choix ? N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des réponses claires et précises à toutes vos interrogations et bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans tous vos projets immobiliers.

Pin It on Pinterest